Facebook investit 10 millions dans l'intelligence artificielle en France

Sheryl Sandberg, numéro 2 du réseau social, a profité d'une visite à Paris pour faire une série d'annonces relatives à son programme de recherche en intelligence artificielle. Le géant américain va aussi s'associer à Pôle Emploi pour former des chômeurs au numérique.



Lorsque l'on rend visite à quelqu'un, il n'est pas poli de venir les mains vides. Sheryl Sandberg n'a pas oublié ses manières. De passage à Paris à l'invitation d'Emmanuel Macron, la numéro 2 de Facebook en profite pour faire plusieurs annonces concernant l'implantation du réseau social en France. L'entreprise américaine va nouer un partenariat avec Pôle Emploi, afin de former 50.000 chômeurs aux compétences basiques du numérique, d'ici 2019. Elle lance aussi un programme d'accompagnement des femmes entrepreneuses, baptisé «She Means Business». Déjà en place dans d'autres pays, comme l'Angleterre, cette initiative est lancée en France en association avec l'entreprise Social Builder.


Enfin, Facebook annonce ce lundi un investissement de 10 millions d'euros supplémentaires dans l'antenne parisienne de FAIR, son laboratoire dédié à l'intelligence artificielle, ouverte en 2015. Elle emploie actuellement une trentaine de chercheurs et d'ingénieurs. Ce chiffre devrait bientôt doubler, annonce Facebook, pour passer à soixante. Le réseau social souhaite également augmenter le nombre de doctorants accompagnés par FAIR Paris, d'une dizaine à quarante. En tout, une centaine de personnes fréquenteront bientôt l'établissement. FAIR, qui emploie 150 chercheurs au niveau mondial, est également installé à Menlo Park, au siège social de Facebook, à New York et à Montréal, au Canada.


LIRE AUSSI : Le piratage IPTV, nouveau cauchemar des ayants droit

Outre ces recrutements supplémentaires, Facebook prévoit de financer dix serveurs «de dernière génération». Ils seront mis à disposition d'organismes de recherche ou de start-up français ayant besoin d'une certaine force de calcul. En 2016, le réseau social avait fait don de serveurs auprès de trois établissements français de recherche: l'INRIA, l'École normale supérieure et l'université Pierre-et-Marie-Curie.


Course technologique


Facebook a promis le lancement d'un fonds «pour la collecte d'ensembles ouverts de données» pour une institution publique française s'intéressant à l'intelligence artificielle. Il n'a pas donné plus de détail sur cette initiative pour le moment. Enfin, le réseau social compte financer davantage de bourses pour des étudiants français s'intéressant à cette discipline.


Depuis des années, Facebook investit largement dans l'intelligence artificielle. Le but principal de ces recherches est d'améliorer le réseau social. Ce dernier utilise déjà des programmes intelligents dans ses outils de recherche, d'analyse de photos ou de vidéos, dans la modération, l'affichage de publicités personnalisées, etc. Mais Facebook est loin d'être la seule entreprise à investir le secteur. C'est aujourd'hui le cas de la plupart des géants du Web et des nouvelles technologies. En France, d'autres entreprises, telles Sony ou Huawei, ont installé des laboratoires de recherche. Microsoft est, lui, partenaire de l'Inria sur le sujet depuis 2005. C'est aussi le cas de FAIR Paris.


Mots clés : #Facebook #Investissement #Technologie #IntelligneceArtificielle







Parcourez toutes l'actualité High-Tech gratuitement sur notre site

➡️ Le Coin High-Tech






  • Blanc Facebook Icône The Pearl Ship
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc LinkedIn Icône The Pearl Ship

Copyright © 2020 - Tous droits réservés SAS The Pearl Ship - thepearlship.fr

 7, avenue de Blida - 57000 Metz

 N° SIRET : 821.216.983.00014  TVA : FR 50 821216983