High tech : K.Line mise sur la fenêtre connectée

Depuis son smartphone, on pourra savoir si fenêtres et portes du domicile sont bien verrouillées. À terme, le fabricant de fenêtres veut équiper, de cette technologie, une majorité de ses produits.


Trois années de recherche et développement, quatre brevets déposés… « Nous voulons que la fenêtre K.Line soit un objet de technologie connectée », déclare le directeur général de l’entreprise basée aux Herbiers (Vendée), Bruno Léger. Pour poursuivre sa croissance, K.Line, le leader français de la fenêtre, veut surfer sur de nouveaux services à proposer à ses clients. Et mise ainsi sur la domotique.


La fenêtre connectée a été dévoilée à l’occasion d’une présentation, à Paris, fin 2017. « Et on en vend depuis le début de l’année. »


Comment ça fonctionne ?

Les capteurs, intégrés en usine aux fenêtres, baies vitrées et portes - et donc invisibles -, sont reliés par radio avec une box Delta Dore installée au domicile. C’est cet appareil qui, ensuite, fournit les informations sur le smartphone. L’appairage entre la fenêtre et le téléphone se fait lors de la pose. On peut, dès lors, consulter son téléphone - peu importe l’endroit où l’on se trouve -, pour vérifier si ses menuiseries sont fermées.

Des alarmes périmétriques (qui permettent de continuer à se déplacer dans la maison sans les faire sonner) peuvent aussi être mises en place.


Quelle est la nouveauté ?

Ce type de capteurs a toujours existé sur les fenêtres. Mais ils permettaient seulement de savoir si les menuiseries étaient plaquées ou pas.

L’innovation élaborée par K.Line, appelée DVI (détecteur de verrouillage intégré), fait mieux : elle donne cette information supplémentaire, à savoir le verrouillage, ou non, des fenêtres et portes. Déjouant de cette façon les pièges visuels, ces moments où l’on croit, à tort, sa maison verrouillée et sécurisée.


Combien ça coûte ?

K.Line souhaite équiper de cette technologie la majorité de ses produits, sous le nom de K.Line smart home. « Mais on veut qu’elle soit accessible à tout le monde, qu’elle soit démocratisée. On ne veut pas d’une option élitiste. » Le DVI coûte 20 € TTC par fenêtre (ou porte), pose comprise. La box Delta Dore, 150 € TTC. Un montant qu’on ne paye qu’une fois. Quant à la batterie, elle est programmée pour durer cinq ans.


À noter qu’en plus du détecteur de verrouillage intégré, dont la fonction est d’informer sur le verrouillage, K.Line propose également une autre option, autrement plus coûteuse (1 000 € TTC), qui donne la possibilité « d’ouvrir une porte d’entrée à distance ».

LIRE AUSSI : Top 10 des levées de fonds des startups françaises en février

Mots clés : #Kline #FenetreConnectee #Smartphone #App #HighTech







Parcourez toutes l'actualité High-Tech gratuitement sur notre site

➡️ Le Coin High-Tech







Achetez, revendez ou faites réparer votre smartphone en toute sérénité


Réparation iPhoneSamsungiPadAcheter iPhone reconditionné


➡️ SpeedService

  • Blanc Facebook Icône The Pearl Ship
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc LinkedIn Icône The Pearl Ship

Copyright © 2020 - Tous droits réservés SAS The Pearl Ship - thepearlship.fr

 7, avenue de Blida - 57000 Metz

 N° SIRET : 821.216.983.00014  TVA : FR 50 821216983